Anywheredoor – Observables

Anywheredoor – Observables

(Electro/Rock – paru le 30 juillet 2021)

Je ne peux qu’acclamer cette démarche qui vise à tenter de défricher de nouveaux territoires pour contribuer à faire connaître la guitare au delà de ces styles de prédilections, encore plus quand c’est réalisé de mains de maître avec quelques uns de mes guitaristes préférés !

Avec une liste d’invités aussi prestigieux, il aurait été difficile de ne pas vous parler de ce projet inattendu ! Au premier abord et à la lecture de la liste des participants, nous pourrions penser à une compilation de guitar-héros « classiques », que nenni ! Il s’agit bien du projet d’un seul homme et d’une idée un peu folle mais géniale de convoquer des pointures de la six-cordes pour ensoleiller des instrumentaux aussi inspirés.

Anywheredoor est le projet de Kris Claerhout, agent artistique et producteur de musique électronique belge vivant en Indonésie dont cet « Observables » est le premier opus et dont les intervenants « organiques » sont parmi les plus fines lames que comptent le monde de la guitare. De Mathias IA Elklund à Ron Thal en passant par Guthrie Govan ou Per Nilsson, ce crossover promet une musique survoltée et originale.

En dix titres, les fresques programmées du compositeur apportent les piliers harmoniques et définissent l’ambiance du morceau, tantôt Ambient, tantôt Funk, tantôt Electro, House ou Trip Hop, la palette sonore semble illimitée. Chaque soliste appose sa patte en illuminant de multiples couleurs le morceau qui lui est attribué. Même si ces guitaristes sont de redoutables shredders qui officient plutôt dans le Rock et le Metal, ils n’en demeurent pas moins de redoutables musiciens dans un contexte fusion et dont le langage contrapuntique, ou plus simplement l’imagination sonore semblent n’avoir aucunes limites. D’ailleurs, une telle expérience sonore n’est certes pas nouvelles, Joe Satriani avait déjà tenté une fusion de ce genre avec l’album « Engines of Creation » il y a 20 ans avec plus ou moins de succès.

Au final, je ne peux qu’acclamer cette démarche qui vise à tenter de défricher de nouveaux territoires pour contribuer à faire connaître la guitare au delà de ces styles de prédilections, encore plus quand c’est réalisé de mains de maître avec quelques uns de mes guitaristes préférés !