Architects – For Those That Wish to exist at Abbey Road

Architects – For Those That Wish to exist at Abbey Road

(Metal – paru le 25 mars 2022)

Reprenant la formule des « S&M » de Metallica pour un résultat qui n’a rien à envier aux anciens thrashers de la Bay Area, le combo fait désormais parti de mes favoris dans ce style.

Je ne connaissais ce groupe que de nom avant de prendre une des claques de l’année. Groupe phare de la scène Metal Core anglaise, le quintet n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il s’agit d’un live à Abbey Road après neuf opus studio, reprenant le dernier en date en version symphonique dans les studios mythiques. Synthétisant parfaitement leurs influences, entre Metal Progressif, Post Rock, Alternatif et Electro combinés avec la puissance d’un orchestre symphonique aux arrangements grandioses, les musiciens déploient toutes leurs créativités pour accoucher du meilleur album de Metal Symphonique qu’il m’ait été permis d’écouter dont la production est juste titanesque. Mention spéciale au chanteur Sam Carter jouant avec toutes les émotions, dans l’esprit de feu-Chester Bennington, passant avec une facilité déconcertant de la voix murmurée au growl le plus écorché. Reprenant la formule des « S&M » de Metallica pour un résultat qui n’a rien à envier aux anciens thrashers de la Bay Area, le combo fait désormais parti de mes favoris dans ce style.