Chronolord – The Cuckoo Gene

(Rock – paru le 31 Janvier 2020)

Ce duo a de beaux jours devant eux si le successeur de ce premier essai s’avérait au moins aussi intéressant. Vivement la suite.

Voici le premier album de Chronolord, composé de deux Anglais exilés en Amérique du Nord (Baltimore et Vancouver) s’adonnant à un rock progressif traditionnel (structures des morceaux, concepts, thèmes des textes…) mais avec une fraîcheur qui fait plaisir à écouter.

Onze chansons, dont la durée moyenne est plutôt de trois minutes que de dix, étonnamment pour le style, défilent sur fond d’une histoire de science-fiction. Suite à l’effondrement de la planète Terre, comment sauver l’humanité au prise avec un éco-système qui n’est plus viable ?

C’est à cette question que le groupe tentera d’élucider dans une thématique très en vogue en ce moment. Musicalement entre Hawkind, David Bowie, Pink Floyd et Marillion, parfois proche de Ayreon dans la forme narrative sans le côté théatral, les compositions révèlent une belle inspiration de nos deux protagonistes.

Des claviers aux guitares, même si aucun son n’est révolutionnaire, la mise en forme des voix et des arrangements apporte ce petit supplément d’âme à un style exigeant. Grâce à une production maison mais respectable, ce duo a de beaux jours devant eux si le successeur de ce premier essai s’avérait au moins aussi intéressant. Vivement la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *