Coevality – Multiple Personalities

Coevality – Multiple Personalities

(Jazz/Rock – paru le 09 avril 2021)

Amoureux du Jazz Fusion et du Rock Progressif, cet album vous enchantera d’écoutes en écoutes, chaque nouvelle salve dévoilant des subtilités cachées.

Coevality est un trio de rock progressif basé à Los Angeles qui a la particularité d’avoir un son très jazz-rock grâce à l’emploi de guitares et basses fretless. Ceux qui me connaissent savent que j’apprécie les subtiles rondeurs des sonorités de ces instruments, permettant de s’affranchir des limites imposées par les frettes. C’est donc avec un grand plaisir auditif que je me suis délecté de cet album de 7 titres instrumentaux ne formant qu’un de bout en bout.

Rappelant les meilleures heures du jazz dit fusion, Tribal Tech ou encore Cynic pour les parties rock syncopées. On a affaire ici à des instrumentistes de très haut niveau mais pas que, la démonstration technique s’étant banalisée depuis plusieurs années, une musicalité hors du commun et une singularité est nécessaire aux musiciens s’aventurant dans les terres progressives. Ici le voyage est grandiose, la quête sonore passionnante, à telle point qu’elle a demandé une dizaine d’années à nos protagonistes pour y parvenir.

L’instrumentation est très variée, puisqu’en plus des guitares et basses électriques, les musiciens s’emploient au violoncelle, à la contrebasse, à la trompette, aux synthétiseurs pour des incursions toujours plus riches sur des territoires inconnus et dévoilant de multiples personnalités comme le laisse entendre le nom de l’album. Musicalement, les morceaux déploient des structures complexes, des changements de tonalités, des breaks, des solos, des thèmes, des arabesques (chères à Debussy et que j’appelle des kaleidoscopes sonores et qu’on entend souvent en anglais sous le terme de “noodling”) etc… sans jamais oublier les mélodies et la finesse des phrasés des instrumentistes.

Amoureux de Jazz Fusion et de Rock Progressif, cet album vous enchantera d’écoutes en écoutes, chaque nouvelle salve dévoilant des subtilités cachées. Un album dont je ne risque pas de me lasser et qui est déjà en lice pour l’album de l’année dans mon coeur.