Extreme – III Sides to Every Story

(A&M – Hard Rock – paru le 22 Septembre 1992)

Le meilleur riff de l’album ?

Le riff d’intro de « Warhead » 

La meilleure mélodie de l’album ?

La mélodie du final d’« Everything under the sun : Rise ’n Shine »

Le meilleur arpège de l’album ?

l’arpège acoustique de « Rise ’n Shine », majestueux

Le meilleur refrain de l’album ?

Le refrain de « Stop the World » m’a rendu dingue de ce morceau dès la première écoute

Le meilleur solo de l’album ?

Le solo de guitare du très hendrixien « Rest in Peace »

Le meilleur musicien de l’album ?

Nuno Bettencourt, aussi à l’aise quand il dévale son manche qu’en acoustique. Une intelligence de jeu et un touché magique

Le meilleur moment de l’album ?

Toute la suite « Everything under the Sun », une véritable suite symphonico-progressive qui dévoilent les talents de compositeur et d’arrangeur de Nuno Bettencourt, ce qui le mènera par la suite à la direction musicale scénique d’autres artistes dont la déesse pop Rihanna

Le meilleur morceau de l’album ?

« Peacemaker die », un rock sophistiqué mélodique au possible