Les plateformes de streaming

icons - plateformes

Voilà un sujet avec lequel je suis partagé. Véritable révolution que ces abonnements peu chers donnant accès à une écoute illimitée de la quasi totalité de la musique enregistrée. Partagé car j’y vois un vrai bénéfice pour les auditeurs (le prix pour un tel accès illimité !) et aussi pour les artistes (la possibilité d’être découvert à n’importe quel endroit du monde) mais aussi une catastrophe sur le long terme, je vais m’expliquer en détail sur ce point négatif.

En effet, malgré des avantages certains comme ceux cités plus haut, le streaming est une véritable avancée qui cache l’appauvrissement de la rémunération des artistes. Avec des rémunérations de 0,003 centimes l’écoute en moyenne, les artistes et les petits producteurs sont les grands perdants de ce système.

De la même manière que le cinéma a besoin de fond pour ses productions, je pense que les enregistrements doivent eux aussi bénéficier de moyens. Avec l’avènement du « home-studio » et des productions peu coûteuses, certains pensent que les musiciens doivent vivre de la scène (juste retour à la situation pré-industrielle ?!!?), mais il n’y a pas de scène sans album, tout comme il n’y a pas de cinéma sans studio, en tout cas pour ceux qui prétendent à la création.

Le compromis intéressant peut-être, à l’instar d’Hollywood (qui sort le support plusieurs semaines après la sortie du film en salle), de sortir un album en support physique pour optimiser les ventes pendant quelques temps puis au bout de quelques semaines, le distribuer sur les plateformes de streaming, le meilleur des deux mondes en somme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *