Metallica – Metallica (Black Album)

Metallica – Metallica (Black Album)

(Metal – paru le 12 août 1991)

Je profite de la réédition de ce mastodonte du Metal qui fête aujourd’hui son trentième anniversaire, même s’il est loin d’être mon album préféré de Metallica (je préfère les 4 premiers), il a marqué toute une génération de fan de Metal, de Rock et au-delà et mérite tout simplement cette chronique ADN.

Date de conception

6 Octobre 1990 jusqu’au 16 Juin 1991.

Lieu de conception

Majoritairement au studio One on One de Los Angeles et une semaine au studio Little Mountain Sound de Vancouver.

Circonstance de la conception

A la fin de la tournée « Damaged Justice », les quatre cavaliers repartent en studio, heureux de leur succès grandissant et voulant marquer les esprits avec un 5ème album plus efficace, abandonnant les longues chansons de 10 minutes et leur thrash progressif.

Les concepteurs

Metallica

  • James Hetfield – voix, guitare rythmique, guitare acoustique, solo de guitare sur “Nothing Else Matters”, production
  • Kirk Hammett – guitare lead
  • Jason Newsted – guitare basse
  • Lars Ulrich – batterie, percussions, production

Musiciens additionnels

  • Michael Kamen – arrangement orchestre sur “Nothing Else Matters”

Production et design

  • Bob Rock – production
  • Randy Staub – ingénieur du son
  • Mike Tacci – ingénieur du son
  • George Marino – mastering
  • Peter Mensch – concept illustration
  • Don Brautigam – illustration
  • Ross Halfin – photographie
  • Rick Likong – photographie
  • Rob Ellis – photographie

Les influences

L’album de Status Quo « Hello » a influencé le groupe dans le choix de la pochette noire dixit Lars Ulrich dans la fameuse vidéo « Un an et demi dans la vie de Metallica » mais aussi l’album « Smell the Glove » du groupe imaginaire Spinal Tap.

Événement marquant

A la sortie de l’album, le groupe est passé du statut de solide groupe de Metal à un groupe superstar du Rock, raflant bon nombres de récompenses et de disques de diamant avec au total plus de 30 millions d’albums vendus (dont 650 000 la première semaine) tout en étant acclamé par la critique.

Anecdotes

Initialement, le groupe ne voulait pas sonner Rock avant de changer d’avis lorsque les musiciens ont été époustouflés par la production de l’album de Motley Crue « Dr Feelgood » signé par Bob Rock.

Le producteur, à la suite de plusieurs mois éreintants pour enregistrer le groupe, et après pas mal de tensions et d’avis divergents sur les choix artistiques ne souhaitait plus travailler avec Metallica mais revint sur sa décision produisant les albums suivants avec succès jusque « St Anger » dont le son reste aujourd’hui très controversée.

Lars Ulrich, Kirk Hammett et Jason Newsted ont tous les trois divorcé pendant l’enregistrement de l’album, nouvelle preuve que ce chef d’œuvre du Metal et du Rock n’a pas été de tout repos pour les musiciens et leur entourage.

La ballade « Nothing Else Matters » écrite par James Hetfield pour sa petite amie de l’époque, a été uniquement enregistrée par ce dernier, solo y compris, Kirk Hammett, le guitariste soliste, apparaît dans le clip sans jouer sur le titre.