Michael Resin – Emotion Sickness

Chronique musicale Michael resin - Emotion sickess

(The Team Pool – Pop – paru le 14 octobre 2015)

Laissez-moi vous conter ma première chronique céleste : le magnifique album de Michael Resin.

Allégez-vous de tous vos sentiments négatifs, de vos lourdeurs quotidiennes, déshabillez-vous s’il le faut et appuyez sur « Play ». On décolle sur une balade pop- rock (Le titre éponyme), on poursuit sur la dubstep imparable de « Believe in Love », on plane sur de la pop atmosphérique (I’m Free), le duo avec Benjamin Karmer (Thousand of Tears) est l’ orgasme de l’album pour finir sur « Goodbye or not » pour lequel on s’embrase quand les chœurs féminins croisent la sublime voix de Michael…

Pas étonnant que l’album s’exporte plutôt bien en dehors des frontières francophones et que les musiciens d’un des plus célèbres groupe de pop anglais aient plébiscité ce disque. Les mélodies accrochent plutôt bien l’oreille, c’est planant, parfois même vertigineux, on se prend même à rêver d’une autre enveloppe corporelle, peut-être la sensibilité émotionnelle, ça tombe bien c’est le thème de l’album. L’artiste est quelqu’un de sensible, de touchant et de terriblement humain ou peut-être de seulement humain, à vous de juger… Sur fond de pop atmosphériques et de gimmicks électroniques, Michael Resin vient de signer ce qui ressemble à l’album pop de l’année. A découvrir d’urgence…