Mind Whispers

mind whispers stage scene

Entrevue au conditionnel avec Olivier Simon, le leader de Mind Whispers, guitariste et compositeur du groupe de Metal originaire du sud-ouest de la France, aussi bavard que talentueux :

Quel artiste aurais-tu aimé être ?

J’aurais aimé être aussi mélodiste et imaginatif que Slash, avoir sa rock attitude qui pour moi est la plus parfaite, son côté d’architecte du son est incroyable. J’aurais aimé être aussi inventif et technique que Steve Vai qui a propulsé la guitare dans le 21ème siècle au 20ème.

Avec qui aurais-tu aimé collaborer ?

J’aurais aimé collaborer avec un orchestre symphonique, avec Andy Sneap, Colin Richardson, Fredrik Nordstrom, Björn Gelotte, Gojira, Slash, les frères Amott.

Quel serait pour toi le duo idéal ?

Le duo idéal serait Slash et Lady Gaga ou même Joe Bonamassa et Lady Gaga Pour le metal : Slayer avec Glen Benton au chant, Tarja Turunen avec Arch Enemy.

Quel serait pour toi le concert idéal ?

Le concert idéal : j’ai eu la chance d’en vivre plusieurs : La tournée avec Sirenia et Triosphere qui nous a propulsés à Londres, Paris, Nantes
De faire les premières parties de Gojira de retour de tournée américaine avec Metallica sur leur « Way of All Flesh Tour » et parler de ce qu’ils ont vécu avec eux. On m’avait prévenu : tu ne joues pas avec Gojira, tu te manges la baffe de ta vie, ce qui m’a poussé à composer Cosmic Obédience d’ailleurs, un virage à 360 •
D’avoir également eu l’honneur de partager l’affiche avec Anorexia Nervosa pour leur « Redemption Process » mini Blitzkrieg Tour en 2005, ça aussi : inoubliable
D’avoir joué aussi sur la même scène que Arch Enemy, Loudblast, Benighted et aussi tourné avec No Return.

Pour les concerts en tant que spectateurs : Le AC/DC « Ballbreaker Tour » en 1996 à Bercy : inoubliable et Angus était une vraie pile électrique . Il y a eu aussi Death en 1998 sur le « Sound of Perseverance Tour » , tellement doués et en pilotage automatique, 2 h 30 de concert avec des solos flamboyants, il y a eu la baffe monumentale de Loudblast à la Loco, d’Horresco Referens avec un certain X. Boscher qui m’a donné envie de me mettre à la musique, il y a eu Yyrkoon sur le « Unhealthy Opera Tour » et plus récemment :
Guns n’ Roses au Matmut Atlantique de Bordeaux, un rêve devenu réalité, c’était parfait comme sur album, c’était incroyable, tout comme Slash au Zénith de Toulouse, fantastique de maestria et de pureté. Il a même notre album !!!!!!! Quel honneur ! Amorphis et The Haunted manquent à ma liste.

Quel serait pour toi le groupe idéal ?

Le groupe idéal, je l’ai trouvé, c’est le mien. Tous les membres :
Vincent, Gaspard, Alex, Max, Ludo, correspondent à tout ce que j’ai toujours voulu et espéré dans la musique. On s’est tous tirés vers le haut et donné énormément de mal pour écrire et concevoir Serpentarius. C’est l’album dont je suis le plus fier et je vous invite à le découvrir. Groupes idéals à écouter, j’en ai trop à citer : Horresco Referens, Yorblind, Guns N Roses, Arch Enemy, In Flames, Dark Tranquility, Amorphis, Pantera, Slash Snakepit, Nevermore, Emperor, Gojira, Loudblast, Locistellar, Soilwork, Arcturus, Lord Shades, Destinity, Benighted, Cradle of Filth, Dimmu Borgir, Death, Carcass, Sepultura ( jusqu’à Chaos AD ), Dissection, Black Label Society, Obtained Enslavement, Satyricon etc…

mind whispers groupe band

Quel serait pour toi le studio d’enregistrement idéal?

Le studio idéal : enregistrer à L’astoria ( le studio flottant de David Gilmour de Pink Floyd), ça doit être dingue un truc pareil . J’ai déjà réalisé le rêve de travailler avec Brett Caldas-Lima de Kalisia ( quel talent ce groupe ! Skies et Cybion quels chefs d’œuvre !!!!! ), qui a travaillé avec Devin Townsend, Anneke Von Gierdbergen, Pain of Salvation, Ayreon…
J’ai pu travailler avec HK Krauss ( Loudblast, Sinsaenum, Volker), qui a réalisé un son de division de Panzer pour nous.
J’ai toujours su quel son je voulais pour nos albums : un son très puissant proche du nôtre en live, HK a réussi et je l’en remercie.
Guillaume Pille et Two Notes ont permis la pureté des sons clairs et sons solos, je suis, nous sommes, aux anges. J’aimerais travailler avec Andy Sneap ( Arch Enemy, Nevermore ) ou Eric Valentine ( Slash et Velvet Revolver ), ou Christian Kohlkeller ( Benighted). Pour être sérieux 5 mn : je suis de ceux qui pensent qu’à partir du moment où tu as architecturé toutes tes parties et réfléchi à toutes les configurations de ton son, et instruments utilisés tu sonneras à mort. Surtout avec les moyens extraordinaires mis à notre disposition aujourd’hui.

Quel serait pour toi la carrière idéale ?

La carrière idéale serait de pouvoir être toujours inspiré, sortir l’album qui tue, qui est juste toi même et partir en tournée comme tu veux sur les fests et les scènes de tes rêves, du monde entier pour le défendre dans des putains de salles de rêve, blindées par un public chauffé à blanc qui vit et écoute tes titres depuis longtemps et réagira aux moindres Riffs comme quand tu les as conçus et imaginés. J’ai vécu ce sentiment en direct tellement de fois : il n’y a rien de plus jouissif et accomplissant que de voir ton public bouger comme tu l’as imaginé en créant le Riff.

Quel serait ton rêve musical le plus fou ?

J’ai pu réaliser déjà pas mal de rêves musicaux que je croyais impossibles.
Je remercie mes bros de Mind Whispers sans qui cela aurait été impossible : d’avoir cru en moi et mon projet : Gaspard , le plus fabuleux batteur que je n’ai jamais vu, mon compagnon musical de fou depuis 2006, Max un putain de gratteux tellement doué et précis et talentueux, qui m’a fait apprécier tous ces moments, Ludo, un génie du piano, une montagne d’inspiration comme Alexandre, un bassiste et un chanteur surdoués, un puits d’imagination, d’une humilité et d’une simplicité touchantes. Vince, un chanteur d’une puissance hallucinante, d’une violence à toute épreuve, qui transporte le public et l’auditeur, là où on le désire, un mec qui sait se donner au public. Je remercie également Alexandre Saba, notre label manager chez M&O music sans qui il n’y aurait pas eu de tournée Sirenia Triosphere, Pas de Hellfest, pas de tournée aussi bien organisée avec No Return. Je remercie Mick de Destinity d’avoir featuré sur l’album, Stephane Buriez pour tout son soutien et ses ultra précieux conseils. Je remercie Jérémy Begoin d’avoir réalisé mon rêve : un endorsement avec mes micros guitare signature, que vous pourrez entendre en Live, stay tuned guys….
Je remercie l’extraordinaire « Doc » Guillaume Pille de Two Notes, de nous avoir endorsés, conseillés sur la totalité du dernier album sur des réglages pas faciles. Mon rêve : tourner partout en France et dans le monde , faire le Wacken, Coachella, Inferno, Sylak, Zénith, Accord Hôtel Arena etc…

mind whispers serpentarius

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.