Nine Skies – Sweetheart Grips

Chronique Musicale Skies Sweetheart grips

(Rock – paru en Octobre 2019)

Un double album d’une soixantaine de minutes, une nouvelle chanteuse et un discours musical toujours aussi riche, le groupe ne devrait avoir aucun mal à s’imposer définitivement.

Voici le deuxième album de ce combo de rock progressif aux qualités stupéfiantes. Concept album intéressant, dont le titre fait référence aux soldats de la 2ème guerre mondiale cachant leurs précieuses photos de famille (et de pin-ups) dans les poignées de leurs pistolets, et dont l’histoire conte celle d’un jeune soldat exposé aux traumatismes de la guerre entre violences et humanité. 

Musicalement, on retrouve le groupe et ses instrumentations fouillées, arpèges de guitare, riffs solides, thèmes de clavier survoltés, solos de guitare, de synthétiseur, de violon et même de saxophone. Les membres du groupe sont d’excellents musiciens et le font savoir tout au long des pièces que composent l’album. L’apport d’une nouvelle chanteuse dont la voix rivalise avec les grandes divas du Metal symphonique et des invités prestigieux issue de la scène du rock progressif anglais complète à merveille la palette de sonorité du groupe. 

L’originalité du groupe se trouve dans l’étendu des sonorités, chaque membre du groupe apportant sa pierre à l’édifice. Une dizaine d’écoutes ne suffira pas à découvrir tous les détails d’une telle oeuvre, à l’image des grands disques du genre, le groupe brille par la grande accessibilité de sa musique malgré le raffinement de l’instrumentation. La production maison, bien que très soignée me semble manquer de largeur et mériterait les services d’un producteur de renom. 

Un double album d’une soixantaine de minutes, une nouvelle chanteuse et un discours musical toujours aussi riche, le groupe ne devrait avoir aucun mal à s’imposer définitivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *