Opeth – In Cauda Venenum

(Metal – paru le 27 Septembre 2019)

La bande d’Akerfeldt livre ici, un disque monumental.

Opeth revient avec un album majestueux, désormais « Progressif » et plus du tout « Death Metal » depuis déjà quelques années (Heritage), les suédois s’élèvent encore un peu plus avec ce « In Cauda Venenum » bilingue. En effet, l’album a été pensé et enregistré en suédois puis traduit en anglais. La démarche est intéressante et à le mérite de faire découvrir cette langue souvent caricaturale dans un écrin de luxe.

Bien que le suédois ne soit pas ma langue préférée, j’avoue apprécier d’écouter l’album dans les 2 langues. Côté musique, on retrouve dix titres construits habilement, servis par une production moderne et vintage à la fois. Le groupe navigue entre ambiances acoustiques et électroniques magiques, riffs acérés et harmonies vocales novatrices.

Des arpèges de guitares féériques dont seul le groupe à le secret aux bruitages digne de la BO d’un film, l’atmosphère de ce disque est somptueuse et la musique du groupe atteint des sommets. De l’art de faire du neuf avec du vieux sans jamais se répéter ni manquer d’inspiration, la bande d’Akerfeldt livre ici, un disque monumental.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *