Paul Masvidal

Chronique Musicale MASVIDAL blue

Entrevue au conditionnel avec le talentueux et humaniste Paul Masvidal, guitariste-chanteur du groupe de metal progressif Cynic, en pleine promotion de son nouveau projet Masvidal et de la trilogie d’albums qui l’accompagne.

Quel artiste aurais-tu aimé être ?

Léonard de Vinci, Paul Klee ou Marc Chagall

Avec qui aimerais-tu collaborer ?

Trop nombreux pour être énumérés, mais aujourd’hui, je dirais seulement Ben Monder, Brian Eno, Aldous Harding et Juana Molina…

Quel serait pour toi le duo idéal ?

J’ai eu la chance de travailler avec des musiciens incroyables dans ma vie. Je suis actuellement en train de publier une trilogie d’enregistrements acoustiques minimalistes basés sur des chansons, où j’ai pu collaborer avec Dr. Stéphane Pigeon, un vrai génie sonore et créateur du site MyNoise. Il a conçu les « tonalités isochrones » pour les albums Mythical Human Vessel. Travailler avec lui était un rêve devenu réalité. J’ai également réalisé un album en duo avec ma chère amie, Amy Correia, intitulé Onward with Love (OwL), qui sortira plus tard dans l’année, ce qui était idéal à bien des égards. J’ai également fait de nombreux albums avec Sean Malone et notre groupe Cynic, et je considère que c’est l’un des meilleurs bassistes de notre époque, sans oublier l’un des musiciens les plus complets que j’ai jamais connus. Nous collaborons actuellement sur un nouvel album Cynic.
Je suis également en train de conceptualiser un autre projet de duo de rêves avec un ami appelé maintenant « Light Codes », qui associe musique et sons de restauration / thérapies expérimentales. J’aimerais également faire un disque avec l’une de mes grandes inspirations, Brian Eno !

Quel serait pour toi le concert idéal ?

Voyons voir … que diriez-vous de voyager dans le temps et de trouver John Coltrane et Bach ? J’adorerais les mettre dans une pièce, les mélanger avec quelques choix psychédéliques, les emmener dans une méditation guidée, puis entendre ce qui se manifeste.

Quel serait pour toi le groupe idéal ?

J’imagine qu’une certaine variation de tous les artistes susmentionnés serait géniale… autant de possibilités.

Quel serait pour toi le studio d’enregistrement idéal ?

Comme j’ai déjà un petit studio d’enregistrement dans mon appartement au milieu d’une grande ville, un endroit où je pourrais être en communion avec la nature, peut-être près de l’eau, comme au Costa Rica où la jungle rencontre la mer, ou dans les Baléares ou les Îles Canaries d’Espagne. J’aime aussi les montagnes et les arbres, alors une forêt pourrait être belle comme en Californie du Nord ou ailleurs sur la planète.

Quelle serait pour toi la carrière idéale ?

Je suis en train de la vivre, ce qui consiste à passer la plupart de mes journées dans le domaine des idées créatives, à faire de l’art et de la musique, à faire du service pour les autres, à investir dans des amitiés, etc. Si je pouvais éliminer complètement le souci des finances de l’équation, ce serait probablement idéal. Je pense que la plupart des artistes ont du mal à monétiser quelque chose qui les passionne complètement. L’argent est bon pour aider les autres. Cela me brise le cœur de penser aux innombrables humains qui pourraient passer du temps à enrichir leur vie de manière beaucoup plus créative, plutôt que de faire un travail insensé et ennuyeux pour joindre les deux bouts. Les voies du monde moderne sont complètement bouleversées et pourtant, c’est là où nous en sommes et avec quoi nous devons travailler. Les humains ont un potentiel énorme, mais malheureusement, la plus grande partie de l’humanité est coincée dans un paradigme déformé. Il s’agit essentiellement d’un racket créé par d’autres humains gouvernés par la cupidité et l’ignorance, qui ont perdu de vue ce qui est vraiment important et qui ont décidé du fonctionnement d’une société. Malgré tous nos progrès et nos réalisations, nous sommes vraiment une espèce brisée et troublée qui a encore un long chemin à parcourir. En fait, je suis un optimiste de cœur et je crois sincèrement que les gens font de leur mieux, mais la programmation à l’origine de cette situation est ce qu’il faut annuler. Il faut se libérer de l’hypnose et des schémas de notre identité actuelle pour reconnaître le potentiel illimité qui se trouve en chacun de nous. Nous devons entrer en contact avec notre vulnérabilité, développer la tendresse, ouvrir nos coeurs et apprendre à prendre soin de l’autre. Cela apporterait une approche plus sophistiquée et plus cultivée de l’existence sur cette planète et de notre relation avec tous les êtres vivants qui s’y trouvent. Il faut généralement des bouleversements énormes et des souffrances énormes pour réveiller les gens, et je suppose que cela risque d’être aggravé jusqu’à ce que nous arrêtions un jour de faire des ravages sur notre planète et entre nous pour vraiment voir ce qui est vraiment important. « La haine ne cesse jamais par la haine, mais par l’amour seul est guéri »

Quel serait ton rêve musical le plus fou ?

Il y a environ un an, j’ai rêvé que j’étais dans mon appartement en train d’écrire une chanson avec John Lennon. Cela semblait en fait assez naturel et détendu, en fait très réel, alors je ne dirais pas que c’était nécessairement fou, mais c’était certainement plein d’inspiration créatrice et plein de magie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *