Pestilence – Spheres

(Roadrunner – Death Metal Technique – paru le 3 Mai 1993)

Le meilleur riff de l’album ?

Le riff de « Mind Reflections », efficace, ciselé, dissonant, malsain

La meilleure mélodie de l’album ?

Les mélodies de « Voices from Within », résolument modernes voir avant-gardistes sans tomber dans la cacophonie.

Le meilleur arpège de l’album ?

Les arpèges de « Phileas », interlude de basse à l’effet de chorus bien dosé, sont saisissants de beauté

Le meilleur refrain de l’album ?

Celui de « Mind Reflections » qui est le morceau le plus accrocheur de l’album, riff et refrain compris.

Le meilleur solo de l’album ? 

le solo de guitare synthé sur « Personal Energy » avec un son flûté, magnifique

Le meilleur musicien de l’album ?

Patrick Mameli est le cerveau du groupe indéniablement, mention spéciale au bassiste Jeroen Paul Thesseling qui se démarque par un jeu tout en finesse sur basse « fretless », original dans ce style de musique pour l’époque.

Le meilleur moment de l’album ?

La fin de « Soul Search » est totalement folle, on dirait un concert de métal sériel extra-terrestre !

Le meilleur morceau de l’album ?

« Spheres » est celui que j’aime le plus, le riff, le refrain, les solos… tout y est parfait