Pink Floyd – The Wall

(EMI – Rock Progressif – paru le 30 Novembre 1979)

Date de conception :

Composition : de 1977 à 1979

Enregistrement de Avril à Novembre 1979

Lieu de conception :

Studio Miraval, France

Circonstances de la conception :

Lors de la tournée de promotion de l’album précédent « Animals », un incident entre Roger Waters et un fan troubla la fin d’un show dans le stade olympique de Montréal. Ce lieu sera le point de départ de la genèse créative de l’album. De plus, en raison d’un détournement de fond du cabinet gérant les investissements de Pink Floyd, le groupe est obligé d’enregistrer à l’extérieur de la Grande Bretagne

Les concepteurs :

Roger Waters – chant, basse, guitare acoustique, synthétiseur, auteur-compositeur, design de pochette et producteur

David Gilmour – chant, guitares électrique et acoustique, basse, séquenceur, synthétiseur, clavinet, percussions, compositeur et producteur

Richard Wright – piano, orgue, synthétiseur et clavinet

Nick Mason – batterie et percussions

Bob Ezrin : réalisation

James Guthrie : prise de son

Gerard Scarfe : design pochette

A noter la présence de nombreux musiciens additionnels comme Jeff Porcaro (Toto) à la batterie sur le titre « Mother », Brian Wilson, figure de proue des Beach boys aux arrangements de chœurs et Michael Kamen aux orchestrations.

Les influences :

C’est une oeuvre tellement unique et protéiforme, qu’il est difficile d’y déceler une influence précise. C’est un opéra-rock, une histoire dont le héros Pink est inspiré indirectement par l’histoire personnelle de Roger Waters dont la mort de son père pendant la 2ème guerre mondiale. Musicalement, Pink Floyd puise dans plusieurs styles. Les morceaux longs caractérisant le rock progressif ont été abandonné au profit de format plus court, ici beaucoup de guitare acoustique, de morceaux sombres, rock et même disco. De nombreux effets sonores ponctuent la narration dont l’énergie n’est pas sans rappeler la puissance du punk rock. Le bassiste chanteur indiquera aussi être impressionné par la structure du stade olympique de Montréal et s’en inspirera pour le lieu de l’histoire.

Événement marquant : 

L’enregistrement du disque se déroule dans une ambiance tendue, il marque la fin de l’entente entre les deux têtes pensantes du Floyd, à savoir David Gilmour et Roger Waters. Le claviériste Richard Wright sera même évincé du groupe après les sessions studios et ne reviendra dans le groupe qu’en 1994.

Anecdote :

Ce même Richard Wright participera quand même à la tournée en temps que musicien additionnel rémunéré pour promouvoir « The Wall » et sera le seul à gagner de l’argent : les coûts du spectacle bien supérieurs aux recettes étant partagés entre les trois membres restants.