Quels supports pour la musique à l’avenir ?

Il semblerait que tous ces formats vont continuer de coexister permettant à chaque consommateur de musique de l’apprécier dans les conditions de confort et de budget personnalisables.

Avec les profonds changements de l’industrie musicale de ces vingts dernières années, tous les formats se retrouvent à cohabiter à l’aube des années 2020 pour le plus grand bonheur des mélomanes. Que ce soit le renouveau du vinyle, dont les ventes viennent officiellement de dépasser celles des CD, ce qui ne s’était pas vu depuis trente ans, ou l’avènement du streaming depuis quelques années à la place du téléchargement de MP3.

Pas simple pour les artistes, et notamment les plus modestes, de se positionner sur un format tant l’offre aujourd’hui est hétérogène. Certains auditeurs misent tout sur le vinyle, dont la restitution sonore semble leur convenir. D’autres vont préférer les plateformes de streaming permettant l’accès illimité à toute sa musique n’importe où, la cassette serait même de retour pour les plus nostalgiques dans des proportions assez faibles malgré tout.

Il semblerait que tous ces formats vont continuer de coexister permettant à chaque consommateur de musique de l’apprécier dans les conditions de confort et de budget personnalisables. Souvenons-nous de la catastrophe annoncée du piratage au début des années 2000, la musique devenait gratuite et ruinait une grande partie des labels et producteurs (souvent les plus petits d’ailleurs). La production musicale semble mieux se porter actuellement, tant que les offres payantes permettent des revenus décents pour les artistes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *