Technique, Feeling et Poésie

Technique, Feeling et Poésie

Étant habitué à lire des chroniques depuis une trentaine d’années et à en rédiger depuis, j’ai appris à apprécier un album en écoutant mes émotions, parfois ma raison mais le plus souvent mon cœur. Lors d’un débat récurrent sur les réseaux sociaux opposant la technique contre le « feeling » tentant de déterminer que tel ou tel musicien est trop technique par rapport à un autre plus orienté sur la mélodie et les émotions et donc le feeling, je me suis posé la question en essayant de prendre un maximum de recul sur mon jeu de guitariste et sur ma musique. J’ai toujours adoré les guitaristes ou les musiciens techniques en général mais souvent derrière les grandes vélocités se cachent souvent un feeling et c’est bien cela qui fait la différence entre deux musiciens dits « techniques » et si en plus ils arrivent à ajouter un peu de poésie dans leurs musiques, ils ne devraient pas avoir de problème pour rejoindre le paradis des musiciens accomplis. C’est ce compromis qui m’intéresse, la technique permet de véhiculer l’émotion et la poésie de transporter l’auditeur dans un nouveau monde. Le reste n’est que bavardage inutile.